mardi, octobre 25 2011

Paris-Blois à vélo

Seconde édi­tion de la course cycliste Paris-Blois. Après le suc­cès de la pre­mière édi­tion orga­ni­sée le 24 juillet 2010, les orga­ni­sa­teurs ont remis le cou­vert le 22 octo­bre 2011. Tou­jours autant de par­ti­ci­pant(es) sur un par­cours légè­re­ment modi­fié pour cette course en auto­no­mie totale.

Cette année, le vain­queur a opté pour une saco­che accro­chée à la tige de selle plu­tôt qu’à un sac à dos. Ce fut d’ailleurs le choix de la majo­rité, si ce n’est de la tota­lité, des par­ti­ci­pants qui ne l’ont pas regretté.

A la dif­fé­rence de la cha­leur et du léger vent du Nord de l’édi­tion 2010, l’édi­tion 2011 s’est dif­fé­ren­ciée par une tem­pé­ra­ture très frai­che et un vent du Sud qui n’a pas favo­risé les per­for­man­ces. Néan­moins, le vain­queur bat le record de l’épreuve en 6h56m19s…

Quel­ques mots du vain­queur : “80km dans les nua­ges, les mains gelées, les pieds… je ne les sen­tais même plus… c’était un peu inquié­tant. Quand le soleil a pris le relais, c’est pour cons­ta­ter que le vent du Sud for­cis­sait légè­re­ment. Une vraie cala­mité. En plus de ne pas avan­cer, je ne m’enten­dais même plus pen­ser. Après l’arri­vée, mes oreilles ont sif­flé pen­dant de lon­gues minu­tes. Une plaie. Vive­ment l’édi­tion 2012 pour qu’on se repaie une bonne tran­che !”

Quel­ques sta­tis­ti­ques : 181,28 km et 780 m de déni­velé posi­tif en 6h56m19s et 5255 kCal soit une moyenne de 26,1 km/h et 757 kCal/h avec les feux rou­ges.
Côté ali­men­ta­tion : 2,5 L de bois­son iso­to­ni­que, 5 bar­res éner­gé­ti­ques Isos­tar, 5 bar­res de pate de fruit et 1 sand­wich jam­bon fro­mage.

Pour cette seconde édi­tion de cette déjà “clas­si­que”, l’orga­ni­sa­tion a mis en place une équipe vidéo afin de recueillir les meilleurs moments de la course. Le résul­tat est un extra­or­di­naire court métrage pré­senté ici même qui retrace l’aven­ture du dou­ble vain­queur 2010-2011.


Pour mémoire, voici les billets de l’édi­tion 2010 :
- Résumé ;
- Vidéo.